Articles

Au 6e jour, 15 chansons créées !

Image
Lundi 8 mai 2017 

Olivier Hussenet nous livre ses impressions

« Hier et aujourd’hui 5e et 6e jours de résidence du Hall de la chanson au Musée dauphinois.
Hier dimanche, nous avons fêté Vladimir Medail et moi notre demi-victoire : nous avons fait le tour des quinze chansons du concert !

Ce matin, nous avons chacun travaillé de notre côté – personnellement j’ai avancé sur l’apprentissage des paroles des chansons d’Anne Sylvestre. 

Cet après-midi, nous avons repris le travail entamé depuis le début de la résidence. Retravaillé neuf chansons sur quinze, avec pas mal de temps consacré à La Rochelle par la mer qui nous a (re)donné pas mal de fil à retordre... Mais nous sommes contents. 

En revanche – et je ne sais pas pourquoi – il m’est pour le moment impossible de retenir les paroles du Lac Saint Sébastien, chanson que je croyais pourtant connaître... Mystère. Forte résistance du lac !

Demain on finit le « re-travail » et mercredi : filage. Ach ! L’art est long et le temps est cou…

Samedi 6, Olivier Hussenet fait le bilan du jour

Image
Samedi 6 mai 2017

« Après une petite heure de rebranchement du matériel son (ampli, micro, etc.) dans notre nouveau local (la salle pédagogique du musée), nous avons pu commencer cette 4e journée de résidence par un débrief des huit chansons présentées la veille devant quelques visiteurs passionnés dans la chapelle Saint François-de-Sales.

Installés dans notre nouvelle salle de travail (à l'entrée de l'expo très bien scénarisée et scénographiée Si on chantait ! La La La La...), studio il faut l'avouer un peu triste, mais avec très belle vue sur l'Isère, nous nous sommes emparés de la très belle chanson « Laissez les enfants pleurer », Vladimir Médail déployant une belle invention pour donner avec sa guitare l'agrandissement d'espace nécessaire au déploiement de cette œuvre.

Juste avant la pause déjeuner (pendant laquelle nous avons dévoré le reste de risotto aux asperges de la veille), nous avons mis en chantier « Rien qu'une fois faire des vagues ». Notre…

« Les eaux sauvages », la répétition publique !

Image
Vendredi 5 mai 2017 à 19h

Un retour en images de la répétition publique de la résidence « Les eaux sauvages » dans la chapelle baroque du Musée dauphinois


Photos : Denis Vinçon, Musée dauphinois












Les huit premiers titres créés par Olivier Hussenet et Vladimir Médail !

Image
Vendredi 5 mai 2017 à 19h
Résidence « Les eaux sauvages »
Répétition publique
par Olivier Hussenet et Vladimir Médail

Les huit titres chantés lors de cette répétition publique (huit autres sont en préparation !)


L'enfant qui pleure au fond du puits

Quelques minutes avant la répétition publique !

Image
Vendredi 5 mai 2017

Le travail de réinterprétation de chansons d’Anne Sylvestre se poursuit dans la chapelle.

À 19h, Olivier Hussenet et Vladimir Médail vous feront la primeur de leurs créations.... À tout à l’heure !

Photos : Denis Vinçon, Musée dauphinois









Troisième jour de résidence , Vladimir Médail nous livre ses impressions

Vendredi 5 mai 2017

Vladimir Médail nous livre ses impressions :

«  Troisième jour de résidence au Musée dauphinois avec Olivier Hussenet pour le spectacle « Les eaux sauvages » regroupant une quinzaine de chansons d'Anne Sylvestre sur la thématique de l'eau. Après une présentation publique de notre travail sur huit chansons hier soir, nous avons continué à explorer le répertoire avec trois nouveaux titres (« Laissez les enfants », « Rien qu'une fois faire des vagues » et « Partage des eaux »).

Je dois avouer que je ne pensais pas que cette résidence me pousserait aussi loin dans mes retranchements, qu'il mobiliserait à ce point mon imagination et mes ressources musicales. On est très loin de la situation où le guitariste plante gentiment ses accords pour dérouler le tapis rouge au chanteur. Ici, la musique possède un rôle dramatique à part entière. Chaque chanson est une « pièce de théâtre » dont les différents personnages sont la voix, la musique, les différentes s…

Ce soir, répétition publique à 19h ! Un court extrait pour vous donner envie

Image
Les chansons d'Anne Sylvestre résonnent dans la chapelle portées par la voix chaleureuse d'Olivier Hussenet et la guitare agile de Vladimir Médail.

Réservez votre début de soirée (19h - entrée libre) pour assister à cet instant magique et découvrir sept réinterprétations d'Anne Sylvestre créées au cours de cette résidence d'artiste au Musée dauphinois.